Ranger son site comme son armoire : une arborescence optimale

Cet article s’adresse évidemment aux personnes qui rangent correctement leurs armoires.

Si le parallèle peut paraître étonnant, j’ai pourtant été confrontée à des sites complètement dérangé. Outre mon petit côté maniaque, c’est surtout un problème pour le bon référencement de votre site. Mais alors pourquoi et comment ranger les différentes pages de son site.

1 – Une arborescence pertinente

C’est la base de votre site, votre arborescence doit être claire et pertinente. En général, elles sont construites  en fonction de l’intention de l’internaute ou bien par typologie de services ou de produits. Ce travail permettra d’améliorer l’expérience utilisateur et la lecture de votre site par les bots de Google ce qui impactera positivement votre SEO.

Mon site est déjà créé

Si votre site est déjà créé, et que vous pensez à refaire une arborescence plus optimisée, il vous faudra alors exporter toutes vos pages et leur attribuer à chacune un thème. Vous pouvez pour cela vous servir d’un outil de scrapping comme Screaming Frog ou bien Google Analytics.

Une fois cette étape faite vous devriez arriver à une arborescence qui ressemblent à cela : 

Ayez une vision long terme pour ne pas vous retrouver bloqué au bout d’un certains moment par les thèmes que vous avez choisi. Relisez votre roadmap et anticipez votre business afin d’avoir une vision de votre arborescence à plusieurs mois/années.

Qu’en est t’il de la réécriture d’urls ?

Lorsque l’on fait un grand rangement sur son site on peut être confronté à des problématiques d’urls qu’il faudrait modifier afin qu’elles collent avec leur nouveau thème d’attribution. Attention à ce moment là, vous risqueriez de perdre de la popularité de vos pages aux yeux de Google, notamment si vous recevez des backlinks sur lesdites pages.

Je suis en train de créer mon site

Si vous êtes en train de créer votre site, ne prenez surtout pas cette partie à la légère. Pensez à votre armoire : vous rangez probablement les affaires de votre conjoint(e) à part, vos pantalons avec vos pantalons, vos chemisiers avec vos chemisiers… ou par intention, vos affaires d’hiver d’un côté, celles d’été de l’autres.

Et bien faites pareil sur votre site. Quoi que vous vendiez ou proposiez, rangez le dans le bon compartiment. Ayez également une vision long terme, vous pouvez réfléchir à plusieurs versions qui s’appliqueront à court terme, moyen terme et long terme ce qui vous évitera d’être confronté à des problématiques de redirections plus tard. 

2 – Mes types de contenus

Toujours dans la réflexion de votre arborescence, votre site comporte certainement plusieurs typologies de pages. Dressez également une liste de ces éléments afin de vous aider dans la quête de l’arborescence parfaite. Généralement on retrouve pour un site assez simple : 

  • Pages produits
  • Pages catalogues/catégories
  • Pages de contenus froids/guides (articles fouillés et perenne)
  • Pages de contenus chauds/brèves (articles sur l’actualité de l’entreprise)
  • Pages annexes/corpo (mentions légales, page équipe…)

A partir de ces typologies de pages on peut également organiser son arborescence en voyant qui répond à qui. Voici ce que cela pourrait donner :

3 – On en profite pour faire un petit tri

Je ne suis pas la Marie Condo du web, mais bon parfois il faut savoir se résigner et qu’on a dépenser du budget à créer des pages qui ne marchent pas. C’est l’occasion de gérer ces problématiques de pages zombies et faire un ménage parmi toutes ses pages. Cela permet d’optimiser le passage du robot de Google sur des pages qui nous intéressent. 

Vous retrouverez la méthode complète sur l’article d’Olivier Duffez qui a la paternité de ce concept SEO. 

Conclusion

A travers cet article c’est en fait des notions de cocons sémantiques et de glissement sémantiques que nous avons abordé. Il s’agit en fait de bon sens et d’un simple rangement de ses pages de manière cohérente (qui s’avère plus laborieux lorsque le site est plus gros et possèdent de nombreux types de pages).

Laisser un commentaire

Fermer le menu